Frotte sexe recit de sexe

0

frotte sexe recit de sexe

...

Positions damour du sexe sexe sur la plage


frotte sexe recit de sexe

.

Mon sexe est dur sous mon pantalon. Je suis trop estomaqué pour répondre quelque chose. Nous empruntons quelques rues avant de nous arrêter devant un bel immeuble. Pierre tape le code pour ouvrir la porte et nous laisse passer devant lui.

Mon cerveau a repris le pouvoir face à mon sexe. Il saisit une télécommande posée sur la table du salon. Un tableau accroché au mur pivote et laisse place à un écran plasma. Anne se met à genoux et baise le sexe de Sophie. Anne insère délicatement sa langue dans la chatte de Sophie et la lèche. Celle-ci se mord les lèvres et caresse la tête de son amante. Les filles lui caressent les épaules et les cuisses.

Je dois regarder, ne pas débander et ne pas éjaculer. Si je résiste, ils me feront entrer dans leur jeu. Sophie me lie les pieds avec une corde et attache la corde au chauffage. Anne me passe des menottes aux poignets. Elle fait entrer et sortir la queue de Pierre et le caresse avec sa langue. Anne continue de sucer Pierre avec délicatesse. Au passage elle me fait une petite caresse sur la queue qui me donne envie de la prendre tout de suite. Pierre a abandonné Anne et est en train de se faire sucer par Sophie.

Anne se met derrière lui et lui caresse les fesses. Elle rejoint les deux autres et introduit son index dans le cul de Pierre. Il crie sa jouissance très fort et Anne se frotte la chatte sur ses fesses. Sophie qui voudrait elle aussi sa part de jouissance frotte sa chatte sur le sexe bien rigide de Pierre.

Ses mains sont douces et expertes. Sophie, qui regardait le spectacle, entre en piste. Elle prend ma queue dans sa main et la caresse du bout des doigts. Elle me caresse les fesses et le dos. Ses mains sont chaudes. Elle frotte sa chatte sur mes fesses.

Elle écarte mes fesses et me caresse le petit trou avec son index. Je sens la première phalange entrer doucement en moi et sortir, puis entrer de nouveau.

Sophie me suce toujours, je jouis par tous les trous. Sans attendre ma réponse, il prend son sexe et le place devant ma bouche. Je lui caresse la queue avec ma langue. Anne continue sa visite de mon anus et introduit son doigt presque intégralement dans mon cul. Je crie de douleur ou de jouissance, je ne sais pas. Il commence à aller et venir dans mon anus.

Les sensations sont différentes, plus fortes. Sophie abandonne ma queue qui est devenue énorme pour se retourner et me présenter ses jolies fesses. Avec sa main droite, elle attrape ma bitte et la frotte sur son anus. Me voici enculeur et enculé en même temps. Anne qui caressait les fesses de Pierre pendant que celui ci me pénétrait abandonne sa tâche et vient se mettre à genoux devant Sophie.

Avec sa bouche, elle lui caresse le clitoris et les lèvres. Un peu fatigué, je me glisse devant Anne, ma queue à la main. Je me caresse doucement et Anne prend ma queue entre ses doigts. Elle jouit très fort en criant. Le métro arrive à la station Miromesnil, elle se lève pour descendre. Je la fixe du regard sans cligner des yeux. Ce que je vois me laisse pantois.

Elle joue et jouit de la situation en même temps. Je ne comprends plus rien. Je décide de les suivre tous les deux en laissant une distance suffisante entre nous. Ils tournent à droite pour prendre la rue des Sablons quand ils rencontrent une jeune femme. Elle est blonde, les cheveux longs. Puis je viens frotter mon string sur son pantalon et lui prend les mains pour les mettre sur mes seins.

Je sens sa respiration s'accélérer. Il m'emmène dans son appartement, presque en courant. Il referme la porte derrière lui et m'attrape par les fesses. Il me colle contre un mur et masse mes seins fermement. C'est trop bon, je frotte mon sexe contre son pantalon en gémissant.

Il a l'air vraiment chaud, ses gestes sont bestiaux. Il m'attrape les cheveux, enlève ma pince, et me pousse vers le bas pour que je m'agenouille.

Il laisse tomber son pantalon parterre et colle sa bite contre mon visage. Il me prend pour une pute, et j'adore ça. Je commence à lécher son gland, puis j'enfourne son sexe dans ma bouche. Sa main dans mes cheveux se ressère.

Je lui carresse les couilles, je l'entends gémir. Ca m'excite tellement que je sens mon string tout mouillé. Je continu à le sucer, de plus en plus vite. J'enfonce son sexe de plus en plus profondément dans ma bouche.

Sa main dans mes cheveux devient plus violente. Il baise ma bouche, ça me fait gémir et cracher. Je sens son sexe durcir. Tout en le suçant, je commence à carresser mon clitoris. Je suis tellement excitée que ces premières carresses me font gémir. Il sort sa bite de ma bouche et tire sur mes cheveux pour que je me relève. Nos regards se croisent, et il m'embrasse violemment en attrapant mes seins à pleines mains.

Une de ses mains déscend vers mon clitoris, qu'il masse doucement. J'enlève ma robe en toute hate, pour lui faire découvrir mon corps. En me regardant, il gémit. Je garde mes chaussures à talons car je sais que ça excite beaucoup ce genre de mec. Mais sinon je suis complètement nue, j'ai tout enlevé pour ne pas perdre de temps. Il se déshabille aussi. Il est plutot pas mal non plus, musclé mais pas trop.

Je m'allonge sur le lit, les jambes entrouvertes. Il vient sur moi et me masse le clito en me regardant gémir. Puis il rentre deux doigts dans ma chatte humide.

Je pousse un petit cris. Sa bite est encore mouillée par ma salive, alors il entre en moi d'un coup. Là je cris vraiment. Il commence des vas et vients. Il pousse des petits grognements en regardant mon corps onduler sur son lit. Sa bite est plutot grosse, je bouge pour ressentir encore plus de plaisir. J'attrape ses fesses et accentue le va et vient avec mes mains. Je sens qu'il aime ça. Il matte mes seins qui se balancent.

Hmm - Dis le moi! Dis moi que t'en veux encore! Je veux qu'il me baise fort. Il enfonce sa bite dans ma chatte et je continu à crier fort. Ses grognements ce font plus rapides et plus sonores. Je claque mes fesses contre ses couilles. Je sais qu'il regarde son sexe entrer en moi de plus en plus vite et de plus en plus fort.

Il attrape mes seins et les serre très fort en gémissant. Je sens une intense sensation à l'intérieur de moi. Je sens qu'il jouit. Je continu à crier et à me jeter sur la queue pour intensifier son orgasme, mais j'aurais aimé que cela dure plus longtemps. Il s'allonge à coté de moi, essoufflé. C'était bon, quand même, mais je ne perds par le nord. En fait, je cherche un logement, j'habite dans une chambre d'hotel en ce moment.

Je me disais que je pourrais peut etre venir un peu ici. Tu me baise quand tu veux, et en échange tu me paye le loyer, la bouffe Il faut que je réfléchisse. On a baisé toute la nuit. Deux jours plus tard, il m'appelle sur mon numéro pro pour me dire qu'il accepte ma proposition. Je suis aux anges. J'ai emménagé aujourd'hui chez mon nouveau propriétaire.

Je suis arrivée chez lui ce matin avec mes valises pleines à craquer. Surtout ceux un peu provoquant. Et j'en ai beaucoup à montrer à ce monsieur. Il m'a accueillit, me mettant une main aux fesses, comme s'il affirmait sa propriété. Je l'ai remercié comme il ce doit. Il m'a déshabillé dans la minute et m'a sauté toute la matinée.

Puis il a du partir travailler.







Sexe web vidéo sexe gratuit


Il saisit une télécommande posée sur la table du salon. Un tableau accroché au mur pivote et laisse place à un écran plasma. Anne se met à genoux et baise le sexe de Sophie. Anne insère délicatement sa langue dans la chatte de Sophie et la lèche. Celle-ci se mord les lèvres et caresse la tête de son amante. Les filles lui caressent les épaules et les cuisses.

Je dois regarder, ne pas débander et ne pas éjaculer. Si je résiste, ils me feront entrer dans leur jeu. Sophie me lie les pieds avec une corde et attache la corde au chauffage. Anne me passe des menottes aux poignets. Elle fait entrer et sortir la queue de Pierre et le caresse avec sa langue. Anne continue de sucer Pierre avec délicatesse. Au passage elle me fait une petite caresse sur la queue qui me donne envie de la prendre tout de suite.

Pierre a abandonné Anne et est en train de se faire sucer par Sophie. Anne se met derrière lui et lui caresse les fesses. Elle rejoint les deux autres et introduit son index dans le cul de Pierre. Il crie sa jouissance très fort et Anne se frotte la chatte sur ses fesses. Sophie qui voudrait elle aussi sa part de jouissance frotte sa chatte sur le sexe bien rigide de Pierre. Ses mains sont douces et expertes. Sophie, qui regardait le spectacle, entre en piste.

Elle prend ma queue dans sa main et la caresse du bout des doigts. Elle me caresse les fesses et le dos.

Ses mains sont chaudes. Elle frotte sa chatte sur mes fesses. Elle écarte mes fesses et me caresse le petit trou avec son index. Je sens la première phalange entrer doucement en moi et sortir, puis entrer de nouveau.

Sophie me suce toujours, je jouis par tous les trous. Sans attendre ma réponse, il prend son sexe et le place devant ma bouche.

Je lui caresse la queue avec ma langue. Anne continue sa visite de mon anus et introduit son doigt presque intégralement dans mon cul. Je crie de douleur ou de jouissance, je ne sais pas. Il commence à aller et venir dans mon anus. Les sensations sont différentes, plus fortes. Sophie abandonne ma queue qui est devenue énorme pour se retourner et me présenter ses jolies fesses.

Avec sa main droite, elle attrape ma bitte et la frotte sur son anus. Me voici enculeur et enculé en même temps. Anne qui caressait les fesses de Pierre pendant que celui ci me pénétrait abandonne sa tâche et vient se mettre à genoux devant Sophie.

Avec sa bouche, elle lui caresse le clitoris et les lèvres. Un peu fatigué, je me glisse devant Anne, ma queue à la main. Je me caresse doucement et Anne prend ma queue entre ses doigts. Elle jouit très fort en criant. Le métro arrive à la station Miromesnil, elle se lève pour descendre. Je la fixe du regard sans cligner des yeux. Ce que je vois me laisse pantois. Elle joue et jouit de la situation en même temps. Je ne comprends plus rien.

Je décide de les suivre tous les deux en laissant une distance suffisante entre nous. Ils tournent à droite pour prendre la rue des Sablons quand ils rencontrent une jeune femme. Elle est blonde, les cheveux longs. Elle porte une jupe courte marron sous un manteau long. Je sens mon sexe remonter dans mon pantalon.

Que veux-tu leur faire? Je ne réponds pas, je suis comme pétrifié. Je bredouille en montrant la brune: Vous voyez un peu le tableau. Du haut de nos 11 mois de couple, nous avons décidé de nous installer ensemble. En réalité cela a toujours été très correct de ce côté-là mais jamais très imaginatif. On avait prévu une petite soirée entre filles le jeudi soir, pour décompresser un peu et faire les folles. Donc sortie entre copines dans un bar dansant latino assez bonne ambiance.

Certains mecs nous regardent avec insistance mais rien de bien méchant. Je me laisse guider. Le jeu a pris une autre tournure, mon string est trempé car il continue tout en me parlant de frotter sa queue sous ma jupe.

Peu importe, il continue avec ses insanités qui me font tant frissonner et je le suis, passive et avide de sexe. Je suis entièrement soumise à lui. Lorsque je prends conscience de cela, je me sens encore plus chienne que je ne le suis. Sans tarder le nouvel arrivant se désape et enfourne sans plus de ménagement sa queue dans ma bouche toute huileuse de liquide spermatique.

Je les pompe à tour de rôle pendant qu'ils me caressent les seins et la chatte à travers mes vêtements.